OS


OS
. s. m.
Partie du corps de l'homme ou de l'animal, dure et solide, qui sert à attacher, à soutenir toutes les autres parties. Gros os. Petit os. Les os de la jambe, du bras, de la tête. L'os de la hanche. La jointure, l'emboîture de l'os. Un os spongieux. La moelle des os. La fracture, la dislocation d'un os. Avoir l'os cassé. Avoir l'os carié. L'os est offensé. Un couteau à manche d'os. On préfère les moules de boutons d'os à ceux qui sont de bois. Broyer des os pour en extraire le suc. On extrait la gélatine des os, par des procédés chimiques. Du bouillon d'os. Des os de veau, de mouton, de poulet, etc. Les os grêles des poissons s'appellent communément Arêtes.   Os de seiche, Partie dure et friable qui soutient le dos de la seiche.

Fam., Il n'a que la peau et les os, il a la peau collée sur les os, les os lui percent la peau, Il est fort maigre.

Fam. et par exagérat., Il est percé jusqu'aux os, Il est extrêmement mouillé de la pluie ou de l'eau qui est tombée sur lui.

Fam. et par exagérat., Casser, rompre, briser les os à quelqu'un, Le battre cruellement.

Fam., Cet homme ne fera pas de vieux os, Il mourra jeune, ou Il mourra bientôt.

Fam., Il y laissera ses os, se dit D'un homme qui va ou qui est allé dans un pays d'où l'on croit qu'il ne reviendra pas. On dit dans le même sens, Il est allé porter là ses os.

Fig. et fam., Manger, ronger quelqu'un jusqu'aux os, Le ruiner petit à petit et complétement.

Fig. et fam., Donner un os à ronger à quelqu'un, Lui proposer une difficulté qui l'embarrasse ; Lui susciter une affaire qui l'empêche de s'occuper d'autre chose. Ils n'ont plus à craindre ses intrigues, ils lui ont habilement donné un os à ronger. On dit, dans un sens analogue, C'est un os bien dur à ronger.   Donner un os à ronger à quelqu'un, signifie aussi, Lui donner quelque occupation qui l'aide à vivre, ou Lui faire quelque légère grâce, afin de se délivrer de ses importunités.  Jusqu'à la moelle des os, Profondément. Le froid l'a pénétré jusqu'à la moelle des os. Ce mal a pénétré jusqu'à la moelle des os.   Jusque dans la moelle des os, s'emploie figurément et familièrement, dans la même signification, au sens moral. Il est avare, intéressé, chicaneur jusque dans la moelle des os.   Os, en termes de Vénerie, se dit Des ergots du cerf, sur lesquels cet animal ne porte que lorsqu'il court. Dès que le cerf fuit, il donne des os en terre.

L'Academie francaise. 1835.


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.